Rhubarbe

La Rhubarbe, un légume déguisé.

Plante vivace de la famille des polygonacées, mesurant jusqu'à un mètre de hauteur, la rhubarbe est originaire d'Asie. Les Chinois et les Russes ("Rha" en russe signifie rivière Volga) l'utilisent depuis près de 5 000 ans pour ses propriétés curatives. 

Elle est souvent considérée comme un fruit, en effet, elle est, le plus souvent, consommée en préparations sucrées mais elle n'en demeure pas moins légume dans les livres de botaniques.

La rhubarbe est une plante herbacée vivace dont les tiges peuvent mesurer plus d'un metre qui pousse à l’état cultivé ou sauvage dont seules les longs pétioles (tiges) charnus du vert au rouge, sont comestibles. Tandis que les racines sont puissamment laxatives, les feuilles trop riches en acides oxaliques peuvent être toxiques voir mortelle. 

Culture:

La rhubarbe affectionne les terrains frais, profonds et bien ameubli et est très gourmande en humus.

Peu gourmande en soins, un pied de rhubarbe peut durer une dizaine d’années à condition de lui apporter une bonne fumure complémentaire tous les deux ans.

À moins de vouloir la multiplier par semis (la division est préférable) il faut surtout à supprimer les tiges florales dès qu’elles se présentent afin de conserver à la plante toute sa vigueur.

Peu d’insectes et de maladies attaquent la rhubarbe. Ses principaux ennemis sont les limaces et les escargots qui dévorent ses feuilles.

Semis / Multiplication:

La rhubarbe se multiplie par semis en août-septembre ou en avril-mai mais la division des pieds est préférable ; on prélève alors en mars ou en septembre- octobre des éclats sur les touffes les plus importantes qu’on replante aussitôt.

 

 

Baton de rhubarbe

Récolte:

Vous pouvez compter sur 2 à 3 récoltes par an, la plus importante étant celle du printemps puis à la fin de l’été.

Pour récolter les pétioles, arrachez-les en tirant simplement dessus, le point de rupture est faible et la plante n’en soufre pas, veillez tout de même à laissez quelques feuilles sur pied pour assurer la croissance de la plante.

Le feuillage de rhubarbe étant toxique, ne le mettez surtout pas au compost. Vous pouvez en faire des décoctions efficaces contre les pucerons, également un bon répulsif des insectes et des limaces. Pour cela, laissez macérer 500g de feuilles pour 1L pendant 3 jours, employez pur.
La fleur de rhubarbe s’utilise en purin (faire macérer dans l’eau) et se révèle très efficace contre la mineuse du poireau.

Utilisation, conservation :

Quasiment toujours consommée cuite en raison de sa forte acidité, la rhubarbe cuite est en revanche fondante et acidulée.

Pauvre en calories et riche en calcium, la rhubarbe entre dans la composition de nombreux desserts.

La rhubarbe est acide (qui agit comme le vinaigre) et c'est ce qui fait qu'elle se conserve simplement en bocal mais vous pouvez aussi la congeler, la transformer en confiture, compote,...  

La rhubarbe et ses bienfaits pour la santé:

  • On les utilise peu de nos jours mais on reconnaît à la rhubarbe des vertus apéritivestoniques et purgatives surtout. La rhubarbe agit aussi très nettement sur la sécrétion biliaire.
  • Les tanins que contient la rhubarbe ont des effets astringents (à faible dose), efficaces contre les diarrhées.
  • Contre l’insuffisance rénale, la rhubarbe pourrait être efficace, des recherches sont en cours en Chine.
  • Enfin, la rhubarbe contient un puissant inhibiteur de l’enzyme clé de la biosynthèse du cholestérol, ce qui explique pourquoi la rhubarbe est traditionnellement utilisée pour les troubles liés à l’excès de cholestérol.

Autrefois, on ne consommait pas les pétioles mais les racines de rhubarbe pour leurs vertus laxatives.

  • La racine de rhubarbe se révèle aussi antibactérienne et lutte contre le staphylocoque doré. En application sur les furoncles, en bain de bouche contre les infections de la muqueuse, la racine de rhubarbe fait (presque) des miracles !

 

Récupérez aussi les feuilles et fleurs de rhubarbe

Le feuillage de rhubarbe étant toxique, ne le mettez surtout pas au compost. Vous pouvez en faire des décoctions efficaces contre les pucerons, également un bon répulsif des insectes et des limaces. Pour cela, laissez macérer 500g de feuilles pour 1L pendant 3 jours, employez pur.
La fleur de rhubarbe s’utilise en purin (faire macérer dans l’eau) et se révèle très efficace contre la mineuse du poireau.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 24/06/2018

×